DEFEND soutient l'association de luttes des droits humains à travers le monde.
1 article acheté = 1€ collecte.



Depuis près de 40 ans, Human Rights Watch travaille à établir les bases juridiques et morales d’un changement profond et se bat sans relâche pour apporter justice et sécurité aux hommes, aux femmes et aux enfants à travers le monde.

Les enquêtes sont conduites avec la plus grande rigueur et dans la plus stricte objectivité et les actions de plaidoyer ciblées et stratégiques font monter la pression pour agir et accentuent le prix des violations des droits humains.

Human Rights Watch s’est forgée, de par sa capacité à agir rapidement et efficacement face à un large éventail de violations de droits humains, une réputation de défenseur des droits humains de premier plan.





De la signature de la Convention interdisant les armes à sous-munitions à l’adoption du Traité international sur la protection des employés de maison, constitués en majorité de femmes et de jeunes filles, leur action contribue à faire de notre monde un endroit plus sûr.

Human Rights Watch enquête sur les exactions, dénonce les violations et change les politiques et comportements.

Human Rights Watch défend les droits humains à travers le monde. Ils enquêtent sur les exactions, dénoncent les faits et font pression sur ceux qui détiennent le pouvoir afin que les droits soient respectés et que justice soit faite.

Human Rights Watch est une organisation internationale indépendante dont l’action s’inscrit dans un mouvement global dont le but est de défendre la dignité humaine et de porter la cause des droits humains pour tous.







Santé et droits humain


Chaque pays est désormais partie à au moins un des traités relatifs aux droits humains qui concernent les droits liés à la santé. Et pourtant des lois, des politiques et des pratiques dommageables réduisent régulièrement les accès aux soins médicaux et accroissent la vulnérabilité aux maladies de nombreuses personnes, en particulier au sein de populations pauvres, marginales ou criminalisées. Notre travail inclut de considérer le droit à la santé et à un environnement sain, le droit de vivre à l'abri de toute discrimination et détention arbitraire, ainsi que les droits à l'information et aux libertés d'expression et de réunion, comme des moyens essentiels de vivre en bonne santé. Nous travaillons sur les maladies infectieuses, la pollution et la santé environnementale, la santé sexuelle et reproductive, ainsi que sur les maladies non transmissibles, y compris sur l'accès aux soins palliatifs pour les personnes atteintes de maladies incurables.

Lutte antiterroriste


Les actes de violence commis par des groupes non étatiques contre la population pour des raisons politiques sont des crimes odieux qui, lorsqu'ils sont commis de manière généralisée ou systématique, peuvent équivaloir à des crimes contre l'humanité. Human Rights Watch condamne de tels actes. Il incombe aux gouvernements de protéger [les populations / les personnes relevant de leur juridiction] des attaques extrémistes, mais en même temps ils doivent s'assurer que toutes les mesures antiterroristes qu'ils sont amenés à prendre respectent les droits humains. Human Rights Watch observe le comportement des gouvernements et des organes inter-gouvernementaux dans le cadre de leur lutte contre l'extrémisme violent, afin de s'assurer que leurs actes n'empiètent pas sur les droits à la vie, à la protection contre la torture et les mauvais traitements, ainsi que sur le droit à un procès équitable. Nous condamnons également les gouvernements qui s'en prennent aux minorités ou qui étouffent les libertés d'expression, d'association et de réunion pacifique au nom de la sécurité. De telles mesures sont non seulement illégales au regard du droit international, mais aussi contre-productives.







Droits de l'enfant


Des millions d'enfants n'ont aucun accès à l'éducation, sont soumis à de longues journées de travail dans des conditions dangereuses et sont enrôlés de force comme soldats dans des conflits armés. Leurs écoles et leurs professeurs sont les cibles d'attaques ou ils languissent dans des institutions ou des centres de détention, où ils subissent des conditions inhumaines et des outrages à leur dignité. Jeunes et immatures, ils sont souvent une proie facile pour être exploités. Dans de nombreux cas, ils sont victimes d'abus de la part des personnes qui sont précisément chargées de s'occuper d'eux. L'une de nos missions est d'aider à protéger les enfants à travers le monde, afin qu'ils puissent devenir adultes.


Migrants


Les migrants – c'est-à-dire les personnes qui vivent et travaillent hors de leur pays d'origine – sont particulièrement vulnérables aux violations des droits humains. Les travailleurs migrants employés dans des usines ou dans des exploitations agricoles endurent parfois des conditions de travail terribles, tandis que les travailleuses domestiques migrantes subissent souvent d'innombrables abus dans la maison de leur employeur. Le trafic de personnes destinées au travail forcé est un problème mondial. Human Rights Watch enquête sur les violations des droits humains qui se produisent lorsque des pays tentent de contenir ou de détourner le flux de migrants, de réfugiés et de demandeurs d'asile à leurs frontières ou sur leur sol, en plaçant des adultes et des enfants dans des centres de détention surpeuplés et crasseux, parfois pour des durées indéterminées. Un grand nombre de migrants qui fuient la criminalité, la pauvreté et les désastres environnementaux se retrouvent privés des protections offertes par le statut de réfugié. Au bout du compte, tous les migrants devraient être traités avec dignité.





DEFEND soutient l'association
de luttes des droits humains
à travers le monde.
1 article acheté = 1€ collecte.



Depuis près de 40 ans, Human Rights Watch travaille à établir les bases juridiques et morales d’un changement profond et se bat sans relâche pour apporter justice et sécurité aux hommes, aux femmes et aux enfants à travers le monde.

Les enquêtes sont conduites avec la plus grande rigueur et dans la plus stricte objectivité et les actions de plaidoyer ciblées et stratégiques font monter la pression pour agir et accentuent le prix des violations des droits humains.

Human Rights Watch s’est forgée, de par sa capacité à agir rapidement et efficacement face à un large éventail de violations de droits humains, une réputation de défenseur des droits humains de premier plan.







De la signature de la Convention interdisant les armes à sous-munitions à l’adoption du Traité international sur la protection des employés de maison, constitués en majorité de femmes et de jeunes filles, leur action contribue à faire de notre monde un endroit plus sûr.

Human Rights Watch enquête sur les exactions, dénonce les violations et change les politiques et comportements.

Human Rights Watch défend les droits humains à travers le monde. Ils enquêtent sur les exactions, dénoncent les faits et font pression sur ceux qui détiennent le pouvoir afin que les droits soient respectés et que justice soit faite.

Human Rights Watch est une organisation internationale indépendante dont l’action s’inscrit dans un mouvement global dont le but est de défendre la dignité humaine et de porter la cause des droits humains pour tous.





Santé et droits humain


Chaque pays est désormais partie à au moins un des traités relatifs aux droits humains qui concernent les droits liés à la santé. Et pourtant des lois, des politiques et des pratiques dommageables réduisent régulièrement les accès aux soins médicaux et accroissent la vulnérabilité aux maladies de nombreuses personnes, en particulier au sein de populations pauvres, marginales ou criminalisées. Notre travail inclut de considérer le droit à la santé et à un environnement sain, le droit de vivre à l'abri de toute discrimination et détention arbitraire, ainsi que les droits à l'information et aux libertés d'expression et de réunion, comme des moyens essentiels de vivre en bonne santé. Nous travaillons sur les maladies infectieuses, la pollution et la santé environnementale, la santé sexuelle et reproductive, ainsi que sur les maladies non transmissibles, y compris sur l'accès aux soins palliatifs pour les personnes atteintes de maladies incurables.







Lutte antiterroriste


Les actes de violence commis par des groupes non étatiques contre la population pour des raisons politiques sont des crimes odieux qui, lorsqu'ils sont commis de manière généralisée ou systématique, peuvent équivaloir à des crimes contre l'humanité. Human Rights Watch condamne de tels actes. Il incombe aux gouvernements de protéger [les populations / les personnes relevant de leur juridiction] des attaques extrémistes, mais en même temps ils doivent s'assurer que toutes les mesures antiterroristes qu'ils sont amenés à prendre respectent les droits humains. Human Rights Watch observe le comportement des gouvernements et des organes inter-gouvernementaux dans le cadre de leur lutte contre l'extrémisme violent, afin de s'assurer que leurs actes n'empiètent pas sur les droits à la vie, à la protection contre la torture et les mauvais traitements, ainsi que sur le droit à un procès équitable. Nous condamnons également les gouvernements qui s'en prennent aux minorités ou qui étouffent les libertés d'expression, d'association et de réunion pacifique au nom de la sécurité. De telles mesures sont non seulement illégales au regard du droit international, mais aussi contre-productives.







Droits de l'enfant


Des millions d'enfants n'ont aucun accès à l'éducation, sont soumis à de longues journées de travail dans des conditions dangereuses et sont enrôlés de force comme soldats dans des conflits armés. Leurs écoles et leurs professeurs sont les cibles d'attaques ou ils languissent dans des institutions ou des centres de détention, où ils subissent des conditions inhumaines et des outrages à leur dignité. Jeunes et immatures, ils sont souvent une proie facile pour être exploités. Dans de nombreux cas, ils sont victimes d'abus de la part des personnes qui sont précisément chargées de s'occuper d'eux. L'une de nos missions est d'aider à protéger les enfants à travers le monde, afin qu'ils puissent devenir adultes.







Migrants


Les migrants – c'est-à-dire les personnes qui vivent et travaillent hors de leur pays d'origine – sont particulièrement vulnérables aux violations des droits humains. Les travailleurs migrants employés dans des usines ou dans des exploitations agricoles endurent parfois des conditions de travail terribles, tandis que les travailleuses domestiques migrantes subissent souvent d'innombrables abus dans la maison de leur employeur. Le trafic de personnes destinées au travail forcé est un problème mondial. Human Rights Watch enquête sur les violations des droits humains qui se produisent lorsque des pays tentent de contenir ou de détourner le flux de migrants, de réfugiés et de demandeurs d'asile à leurs frontières ou sur leur sol, en plaçant des adultes et des enfants dans des centres de détention surpeuplés et crasseux, parfois pour des durées indéterminées. Un grand nombre de migrants qui fuient la criminalité, la pauvreté et les désastres environnementaux se retrouvent privés des protections offertes par le statut de réfugié. Au bout du compte, tous les migrants devraient être traités avec dignité.